COMMENT RÉDIGER UN POST EFFICACE ?

Le guide complet pour comprendre les bases.

Faire un post pour votre blog n’est pas une tâche facile. Internet peut s’apparenter à un champs de bataille.C’est une guerre sans nom pour conquérir l’attention du public. Il faut donc trouver les bonnes idées afin de gagner cette bataille.

Notre ennemi? Toutes les distractions qui captent cette attention et font que nos utilisateurs n’atteignent pas notre blog.

Pour gagner cette bataille, il ne suffit pas d’être un bon éditeur. Vous aurez besoin de l’aide des plugins, des réseaux sociaux, des techniques de marketing digital comme le référencement SEO etc. Sans les connaissances nécessaires, même les meilleures idées du monde ne parviendrai pas à se faire une place sur la toile.
Alors voici mon premier conseil; avant de commencer à écrire un post, assurez-vous de savoir comment l’écrire. La rédaction n’est pas inné, cela s’acquière avec le temps. Même le meilleur des écrivains, ne pourrait pas, pour autant, prétendre à un succès fou sur internet. Il faut non seulement un contenu intéressant et pertinent mais il faut aussi que ce contenu puisse être lu et reconnu tant par le public que par les robots qui eux vont déterminer de votre popularité sur le web.

Voici donc l’objectif de ce post: vous apprendre à devenir un expert de la rédaction sur internet.

Quelles étapes devrions-nous suivre pour créer un article attrayant?

  1.  15 règles de SEO pour votre page
  2.  Créez un titre attrayant pour vos lecteurs
  3.  Rédigez une introduction qui attire et séduit
  4.  Donner des conseils faciles à comprendre mais difficiles à ignorer
  5.  Terminez avec une conclusion motivante
  6.  Perfectionnez l’article

 

1. Les 15 règles de SEO pour votre page

 

post

 

Avant de commencer à écrire, vous devez être conscient de certaines règles essentielles pour que votre article soit positionné correctement. Vous pouvez vous demander pourquoi vous avez besoin d’un outil comme celui-ci pour avoir de bons résultats. Et bien, le SEO aide les moteurs de recherche à comprendre ce qu’est votre page et à savoir si elle est utile ou non pour les utilisateurs. Ceci est un sujet très vaste et nous en discuterons dans un autre article, que vous pouvez trouver sur notre site.

 

2.  Créer un titre attrayant pour vos lecteurs

La principale erreur des blogueurs est d’écrire le contenu avant le titre. Sans titre, vous n’avez pas de structure, ni de fil conducteur, ni même de limite sur le contenu. Ce qui peut conduire à un post qui n’est pas clair pour le lecteur qui va vite se sentir confus. Par conséquent, il est important de consacrer du temps à la recherche du titre. Nous allons vous donner 6 conseils pour créer un titre pertinent et saisissant:

Conseil nº1: Choisissez un thème attrayant pour vos utilisateurs.

Le titre doit assurer aux lecteurs que vous allez répondre à leurs questions dans votre post. Attention tout de même à rester réaliste. Vous ne pouvez pas promettre de mettre fin à tous les problèmes de vos lecteurs.

Comment faire me direz-vous ?
Vous devez tout simplement laisser entendre à votre public de manière claire, que vous pouvez répondre à leur attentes.

Comment savoir ce que vos lecteurs veulent ou demandent?
Pour le savoir, vous devez faire un travail de terrain en amont.

Par exemple, informez-vous sur ce que la concurrence offre et examinez les commentaires sur ces posts. Il est très important d’écouter l’utilisateur. Ils peuvent vous donner la clé de votre réussite.
Une autre pratique de plus en plus utilisée est, si vous avez des abonnés, d’effectuer une enquête sur les principaux problèmes qu’ils rencontrent au quotidien.
Vous pouvez également créer des alertes dans Google Alertes, sur des sujets spécifiques. Chaque fois que quelqu’un télécharge un article sur ce sujet, vous recevrez une alerte sur votre adresse e-mail.

En résumé, l’astuce numéro 1 est de connaître vos utilisateurs et de leur donner ce qu’ils veulent, sans fausses promesses, de manière claire et directe. Trouvez le thème « parfait ».

Exemple: Imaginez si j’avais appelé cet article, « Le guide pour votre blog ». Ce titre couvre de nombreux sujets. Il est possible qu’un groupe de personnes ai trouvé ce qu’il cherchait dans cet article. Mais il est également possible qu’un grand nombre de lecteurs en sortent déçus, car ils peuvent s’attendre à trouver des informations sur les étapes nécessaires pour créer un blog (domaine, serveur, etc.), ou sur comment choisir le nom d’un blog ou autre. Pour cela, j’ai pris la décision d’appeler cet article « Comment rédiger un post efficace? Le guide complet pour comprendre les bases « . J’ai analysé le sujet à discuter et ce que mon article contiendrait.

 

Conseil nº2: Trouvez les bons mots pour le titre.

Il est vraiment important de faire une bonne recherche.Regardez ce que font les autres pour vous en inspirer. Je ne dis pas que vous devez copier, soyez prudent, regardez simplement et vous verrez que certains mots et certaines formes d’écriture sont toujours répétés.

Par exemple, utilisez des nombres: 5 étapes pour …; 8 raisons pour lesquelles …; 4 erreurs qui …
Il est également courant d’utiliser des adjectifs comme gratuits, essentiels, incroyables
Ou bien des mots qui font appel à la logique, comme raison, formes, astuces , des faits, des idées
Utilisez des adverbes interrogatifs, comment, pourquoi, …
Vous devez utiliser des mots puissants qui appellent à l’action et qui intrigue le lecteur.

Par exemple: (les titres exposés sont inventés).

  • Comment positionner votre site en 5 étapes?
  • 6 raisons pour lesquelles vous devriez utiliser Facebook.
  • Pourquoi le référencement est important pour mon blog?

Nous devons faire en sorte que nos lecteurs se sentent compris.
Autrement dit, nous allons créer des «titres tangibles».
Comment faire cela?
Vous devez vous mettre dans la peau de vos lecteurs. Ils devraient avoir l’impression que l’article n’a été écrit que pour leur donner une solution.

Par exemple: ce n’est pas pareil de dire « 6 étapes à suivre si vous êtes un blogueur » que de dire « 6 étapes pour obtenir plus de trafic sur votre blog ».
Un autre exemple, « Les meilleurs plugins pour WordPress » pourrait être changé en « 4 plugins indispensables pour WordPress, si vous êtes un débutant ».

?IMPORTANT:? Veillez à ne pas révéler toutes les informations dans le titre. Si vous donnez la solution dans le titre, les lecteurs n’auront pas besoin de le lire.

Par exemple: « Si vous êtes un débutant dans WordPress, vous ne pouvez pas oublier un plugin pour éliminer le cache ». Quand un utilisateur lit cela, il sait déjà qu’il doit prendre en compte un plugin qui effectue cette tâche, mais il ne va pas entrer car vous lui avez déjà donné la solution.

 

Conseil nº3: Ce qui est promis doit être tenu.

Avant de vous mettre à écrire l’article, vous devez faire une enquête préalable et mettre une limite sur ce qui va être traiter dans votre post.
De là, vous choisissez le titre. Une fois que vous avez le titre, vous devez le conserver.

Nous devons aussi prendre en compte, un problème qui peut surgir régulièrement:
Une promesse à moitié tenue. Ne vous faites pas d’illusions. Vos intentions sont sûrement bonnes, mais il est préférable de parler de moins de choses et de le faire bien, plutôt que de vouloir couvrir beaucoup de sujet pour au final ne pas donner de solution.

 

 

Conseil nº4: Évitez les mots inutiles.

Ce que vous ne voulez surtout pas, c’est bien de submerger vos lecteurs dès votre titre. Et c’est pourtant plus commun que vous ne le pensez. Parfois nous voulons mettre l’accent sur quelque chose, et ca en devient vite lourdingue…
Par exemple: « 4 étapes essentielles pour … »,
« 4 étapes absolument nécessaires pour … »,
“4 plugins que vous devez ajouter en plus pour … « .
« Les besoins de base de … »
Une autre chose à garder à l’esprit est la façon dont vous écrivez le titre. Rappelez-vous qu’il devrait être direct et concis et que, dans la mesure du possible, tous les lecteurs comprennent le message en le lisant. Ceci est important car, si le titre est douteux, les utilisateurs ne voudront pas le lire. Il va sans dire que l’écriture du contenu doit aussi être impeccable.
Le but de la création d’articles, est de fournir des solutions aux problèmes que peuvent avoir d’autres personnes, pas de créer encore plus de confusion.

 

Conseil nº5: Ne pas utiliser de mots très techniques.

Notez que les personnes qui liront votre article ne sont pas des experts dans leur domaine. Vous devez l’expliquer de telle sorte que tout le monde vous comprennent.
Par exemple, n’est pas la même chose de dire: « Comment obtenir un bon RFQ» que de dire « Rendre plus efficace le processus de sélection des fournisseurs » .

Le titre doit être compris un coup d’oeil. Pourquoi vais-je cliquer sur l’article si je ne sais même pas ce qu’est une demande de devis?
Et ne vous attendez pas à ce que votre article reçoive 20 000 visites de lecteurs qui sont venus juste pour la curiosité de savoir ce qu’est la demande de devis. L’utilisateur n’a pas à deviner ce dont vous allez parler. Après tout, vous êtes supposés « lire dans leurs pensées » pour savoir ce qu’ils veulent, pas l’inverse. Par conséquent, il est judicieux d’éviter l’utilisation de métaphores (à moins que leur signification ne soit très évidente), le jargon, des rimes ou des termes qui sont trop techniques et qui les amènent à se perdre juste en lisant le titre.

Exemple: « Comment suivre le chemin vers le succès » Eh bien, je n’ai aucune idée de ce que cela signifie.

 

Conseil nº6: Gardez votre style.

Il est important de savoir que votre «public» se sentira plus confiant si les titres sont simples, toujours en suivant le même style. Dans le cas contraire, les utilisateurs se sentiront confus. Vous devez donc développer votre propre  style.
Une fois que vous l’avez trouvé et développé, vous l’utiliserez de manière cohérente pour que le public commence à faire confiance à votre marque. De cette façon, les lecteurs associeront votre style à une caractéristique qui, si vous jouez bien vos cartes, sera positives. Ce qui vous permettra d’obtenir des sortes de followers qui reconnaîtront et cliqueront automatiquement sur vos articles. Pour y parvenir, vous devez maintenir votre style, car les utilisateurs qui vous lisent le font pour cela. Ils ont trouvé quelque chose en vous qu’ils n’ont jamais trouvé auparavant.

 

3. Écrivez une introduction qui attire et séduit

Nous savons donc comment écrire dans un blog. Nous allons donc maintenant, essayer d’être intéressants pour nos utilisateurs.
Nous avons un titre frappant, grâce auquel le public lit vos post.

Maintenant on touche au plus complexe: garder les lecteurs intéressés pour qu’ils lisent l’article en entier et ne s’en aillent pas au bout de deux secondes sur votre page.
Pour y parvenir, nous avons besoin d’une introduction qui attire l’attention de l’utilisateur.

 

Conseil nº1: Utilisez l’empathie avec vos lecteurs

Vous devez être conscient du segment que vous souhaitez atteindre lors de la création de votre blog. Il est clair que si c’est un blog sur des questions juridiques, les articles seront écrits avec un jargon spécial et plus technique.
Mais si votre blog parle, par exemple, du cinéma, il faut se mettre à la place du spectateur et non à la pace d’un professionnel de la communication audiovisuelle (sauf si vous en êtes vraiment un). Vous n’écrivez pas de la même manière si vous êtes un professionnel ou simplement un spectateur.

Par conséquent, au moment de la rédaction, vous devez être en empathie avec vos lecteurs. Montrez que vous écrivez du point de vue d’une personne qui, comme celle qui vous lit, a eu des problèmes et a trouvé une bonne solution qui veut la partager. Vous devez entrer dans le personnage.

 

Conseil nº2: Attirer les lecteurs sur la page.

Pour inciter les gens à entrer dans votre blog, vous devez travailler sur l’introduction et pour cela, nous allons vous donner trois conseils. Ces conseils vous aideront à écrire l’introduction:

  1. Commencez avec une courte phrase ou une question.
  2. Compter les mots: il est conseillé que l’introduction ait entre 150 et 300 mots, si on se réfère au référencement, mais en tant qu’utilisateur il n’est pas conseillé de dépasser 200 mots. Vous devez apprendre à écrire efficacement et ne pas avoir besoin de 300 mots alors que 150 auraient été bien suffisants.
  3. Lisez l’introduction à voix haute et vérifiez qu’il y ai de la fluidité.

 

 

Conseil nº3: Évoquer la peur

Si vous pouvez prouver à vos lecteurs que vous êtes un expert, ils interagiront avec vous en vous demandant de répondre aux questions ou ils vous poseront directement les doutes qu’ils peuvent avoir.

Une des choses qui fonctionne toujours est d’ajouter un peu de peur au début du post, que se passera-t-il si ils ne résolvent pas le problème? Quel est le pire?

En faisant cela, vous sympathiserez avec eux, c’est la première chose à faire, puisque vous comprenez leurs problèmes et que cela leur donnera envie de voir la solution et, par conséquent, de continuer à lire le message.

 

Conseil nº4: Le but final du post

La dernière chose à garder à l’esprit est que lorsque vous terminez votre introduction, vous devez faire allusion au bénéfice final que vous aurez lorsque vous aurez fini de lire l’article. Mais comme nous l’avons dit avec le titre, ne donnez pas tout dans l’introduction. Avec l’introduction, vous devez les garder en alerte, ils devraient être impatients de continuer à lire et de trouver la solution promise dans l’introduction et le titre.

 

4. Donner des conseils faciles à comprendre mais difficiles à ignorer

Ok, maintenant vous devez essayer d’amener les lecteurs à vous aimer. C’est à vous à présent de donner des conseils précieux pour vos utilisateurs qui ne peuvent pas être ignorés.

 

Conseil nº1: Contenu facile à visualiser.

Nous devons organiser le contenu avec les titres, sous-titres ou sections. Pourquoi est-ce important?
Les utilisateurs devraient être en mesure d’examiner rapidement le contenu du post pour vérifier si ce qu’ils recherchent est bien présent.
Si, vous trouvez un texte plein de mots, dont vous n’avez pu à première vue, analyser le contenu, vous risquez fort de partir sans même essayer de lire l’introduction.

En outre, les utilisateurs, lorsqu’ils lisent un article, ont besoin de respirer, s’arrêtent pour clarifier et assimiler les idées de l’article.

Il est conseillé d’ajouter un sous-titre ou une section tous les 150 ou 300 caractères.

Ceci, en plus d’être une condition pour la réalisation d’un bon positionnement, a également un sens pour les utilisateurs. En effet, votre but est de créer une expérience agréable pour le lecteur. Et le fait qu’ils puissent lire facilement et clairement le post, participe au confort de lecture que vous souhaitez donner à votre public.

Il est conseillé de ne pas dépasser le libellé d’en-tête h3, car si nous n’arrêtons pas de créer des sous-titres, dans le sous-titre, l’utilisateur finira par se perdre.

Et rappelez-vous qu’un sous-titre appartient à un titre. Il y a des moments où en voulant mettre beaucoup de sections on finit par mettre des sous-titres qui n’ont rien à voir avec le titre.
Et enfin garder le format, c’est-à-dire, si vous parlez des étapes, des conseils ou de la liste des sous-titres directement, gardez-le jusqu’à la fin.

 

Conseil nº2: Surprenez avec quelque chose d’inattendu

Pour ce faire, mon conseil est de faire une liste des points les plus importants de votre post puis d’essayer de donner une perspective différente, si vous êtes en mesure de le faire.
Je ne vous demande pas de promettre quelque chose que vous ne pouvez pas accomplir. La seule chose que vous devez voir sont vos forces pour les transférer à l’article.
Votre conseil ou la façon dont vous l’exprimez doit être unique et utile. Soyez généreux avec vos lecteurs, ne vous inquiétez pas de révéler trop d’informations. Si vous écrivez un article pour résoudre un problème, vous devez donner la solution, vous ne voulez pas rester à mi-chemin de peur de révéler vos astuces.

 

 

Conseil nº3: Forte introduction et conclusion

Comme l’introduction, la conclusion doit attirer l’attention de vos lecteurs. Si par exemple nous parlons de 5 conseils, le premier et le dernier doivent être les meilleurs. Rappelez-vous que vous devez essayer de garder le lecteur jusqu’à la fin. Et si le lecteur voit qu’en lisant l’article, il perd en puissance, il finira par partir avec un sentiment qui ne sera pas très bon.

 

5. Terminez avec une conclusion motivante

Nous avons le contenu qui attire et qui fournit une solution à un problème, comme nous l’avions promis dans notre titre et notre introduction.
Maintenant, et pour finir, vous devez créer une conclusion qui motive le lecteur à réaliser ce qui a été dit. Évitez de donner de nouveaux conseils dans la conclusion. La conclusion ne sert pas à donner de nouvelles informations. Elle sert a conclure sur l’expérience agréable qu’a vécu le lecteur tout au long de votre post. A la fin de la conclusion, il doit avoir le sentiment d’avoir eu toutes les réponses qu’il était venu chercher.

6. Perfectionnez l’article

Vous avez déjà écrit l’article et de votre point de vue, c’est parfait. Et sûrement la première chose que vous penserez sera, je vais le publier le plus tôt possible. Vous aurez hâte de voir la réponse de vos lecteurs à votre post.

?STOP? calmez-vous! Je vous recommande de laisser l’article pendant deux jours. Une fois ces deux jours passés, revenez vous asseoir devant lui et lisez-le à nouveau.

Si votre message ne fournit pas une expérience de lecture agréable, vos lecteurs cesseront d’y prêter attention.

Pour éviter cela, vous devez vous assurer que votre publication est claire et concise du premier au dernier mot.

Je vous donne une liste à garder à l’esprit lorsque vous allez éditer votre article:

  • Faire des coupes.
  • Éliminer les mots inutiles, les phrases, les paragraphes, les histoires, etc.
  • Inclure seulement ce qui est absolument essentiel pour transmettre le message. Rien de plus.
  • Faites en sorte que vos lecteurs se sentent comme si vous étiez de leur côté et que vous leur étiez dévoués. Ne jouez pas au professeur intelligent.
  • Ajoutez de l’émotion. Essayez de mettre de la passion, de l’énergie et de l’enthousiasme. Si vous vous ennuyez, imaginez vos lecteurs.
  • Si vous ne pouvez pas le dire d’une manière simple, ne l’écrivez pas. Sinon, il est plus susceptible de dérouter vos lecteurs.
  • Utilisez des exemples chaque fois que vous le pouvez. Ajoutez des exemples pour faciliter les idées complexes.
  • Soyez réaliste N’essayez pas d’imiter un style. Plus vous écrivez, plus tôt vous trouverez le vôtre.
  • Mettez en évidence ce qui est important. Utilisez gras et italique pour mettre en évidence des concepts ou des idées, mais toujours avec modération.
  • Soyez ferme. Évitez les mots comme «pourrait», «peut», «éventuellement» et «peut-être» lorsque vous donnez des conseils.
  • Soyez cohérent. Assurez-vous que tous les points d’une liste appartiennent à la même catégorie. Une liste d’étapes devrait seulement énumérer les étapes, une liste de choses devrait seulement énumérer des choses, etc. Cela peut être du bon sens, mais cette règle n’est fréquemment pas respectée.
  • Ne soyez pas paresseux Assurez-vous que toutes les informations nécessaires figurent dans le message.
  • Évitez les fautes d’orthographe.
  • Soyez honnête

Une fois l’article terminé, il sera prêt à être publié. Si vous commencez dans le monde du blog, vous serez sûrement nerveux, vous aurez un peu peur. Mais ne vous inquiétez pas, même moi, pour de nombreux articles que j’écris, je continue à traverser cet état de nervosité et en même temps d’excitation.

Il est normal de se sentir intimidé. Mais ce n’est pas quelque chose qui devrait vous arrêter.

Cet article n’est pas destiné à atteindre la perfection, mais simplement à connaître les points qui peuvent vous aider à améliorer vos articles.

Maîtrisez les points nécessaires pour avoir confiance en vous au moment de l’écriture. Nous savons que l’idée est bonne, mais parfois les moyens de l’exprimer ne sont pas les meilleurs. Pour cette raison, si nous améliorons cette partie, vous serez imparable.

Alors, mettez-vous au travail et montrez au monde de quoi vous êtes capable!

Et à partir de maintenant, quand ils vous demanderont comment écrire un blog, vous aurez six étapes à recommander.

D’autres ressources pourraient vous aider à démarrer ou à vous améliorer dans le monde du blog:

Comment créer un blog?

15 astuces pour effectuer un bon référencement sur la page.

Les 7 erreurs les plus courantes lors de la création d’un blog.

Comment booster votre blog: 70 façons (gratuites) d’obtenir du trafic.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*