FCE First Certificate Course

Dialogue 23

Dialogue: Interview with child star Lindsay Lohan

For such a young age, Lindsay Lohan has lived a rollercoaster of a life. First finding fame in Disney hit ‘Parent Trap’ in 1998, she then went on to star in arguably the biggest teen movie ever made ‘Mean Girls’. However, with these career highs, came personal lows. These included numerous stints in rehab and a total of four arrests where she had to serve time in jail and complete community service for driving under the influence of drugs and alcohol and shoplifting an item of jewellery. Now, fully on her road to recovery, Lindsay is ready to open up about her experiences, even going as far as to star in a new fly on the wall reality show about her life, which makes its debut on Monday 31st March at 9pm. Here, our reporter Fran Hampson talks to Lindsay about what she’s been through and how she feels now that she has came out on the other side.

FRAN: Hi Lindsay, how are you?

LINDSAY: I’m good thank you, how are you?

FRAN: Great thanks, ok so tell me about your documentary show. What sort of things can we expect?

LINDSAY: Oh my gosh I’m super excited. I can’t wait for the show to air to just give the public an insight into my world. It’s about time that an honest perspective was given because for years, every single thing I have done has been manipulated and scrutinised by other types of media, like newspapers and magazines. No offence! Hahaha.

FRAN: None taken haha, I’m not blind to the hell that my industry puts people like yourself through. It’s not surprising that celebrities crack under the pressure of constantly being in the public eye.

LINDSAY: Exactly, and I had it from such a young age, you know. I mean, things did die down after ‘Parent Trap’, my next movie wasn’t until ‘Mean Girls’ six years later and after that things went kind of crazy. I was only 18 at that time, I was still a kid. After that movie was released, I had to say goodbye to so many aspects of my life. I couldn’t go out and share typical teenage moments with my friends and yeah, it was tough. Before I knew it, I was being offered these elusive things like alcohol and VIP parties and yeah, drugs. That’s when things started to spiral out of control. In hindsight, of course I wish I had never gone near things like this. But I don’t believe in regrets and I live by the motto ‘Never a mistake, always a lesson’. I’m done with that party lifestyle now and ultimately I wouldn’t be the person I am today if I hadn’t done what I did.

FRAN: Absolutely, you have to go through the downs to appreciate the ups don’t you. Was there a moment when you knew things had to change?

LINDSAY: Yes. When I was sentenced the last time in 2011, I looked behind me in court and saw my mom crying her eyes out, there was so much pain behind her eyes. I love this woman more than anybody else on the planet, and to have done this to her for the third time made me feel sick to my stomach. It was then that I realised enough was enough.

FRAN: And this is the famous conviction where you only served 5 hours out of your 30 day sentence, right?

LINDSAY: Yeah, that’s it. After that I did community service.

FRAN: Ok, and did you go back into rehab after this?

LINDSAY: Yes but this time it wasn’t court ordered, I checked myself in because I despised the person I had become. I didn’t need a mandatory rehab stint to give me a kick up the butt, I knew what I had to do.

FRAN: That’s admirable. What advice would you give to breakthrough teen stars who are coming up in the celebrity world.

LINDSAY: I’d tell them to not forget who you are in the blur of parties and fun and celebrity friends. Have fun, yes, but stick to good values and stay close to family and friends who can bring you back down to earth from cloud nine.

FRAN: Excellent. Thanks for the chat Lindsay.

LINDSAY: My pleasure. Thanks for having me.

Dialogue: Entretien avec la star des enfants Lindsay Lohan

Pour un si jeune âge, Lindsay Lohan a vécu une vie mouvementée. Première célébrité de Disney, ‘Parent Trap’ en 1998, elle a ensuite joué le rôle principal dans le film ‘Mean Girls’. Cependant, avec cette carrière au plus haut, les bas personnels sont venus. Ceux-ci comprenaient de nombreux séjours en cure de désintoxication et un total de quatre arrestations au cours desquelles elle devait purger une peine de prison et accomplir un service communautaire pour avoir conduit sous l’influence de drogues et d’alcool et avoir volé un bijou à l’étalage. Maintenant, sur sa route vers la récupération, Lindsay est prête à ouvrir sur ses expériences, allant même jusqu’à jouer dans une nouvelle émission de téléréalité sur sa vie, qui fait ses débuts le lundi 31 mars à 21 heures. Ici, notre journaliste Fran Hampson parle à Lindsay de ce qu’elle a vécu et de ce qu’elle ressent maintenant qu’elle en est sortie.

FRAN: Salut Lindsay, comment allez-vous?

LINDSAY: Je vous remercie, comment allez-vous?

FRAN: Merci beaucoup, d’accord, parlez-moi de votre documentaire. À quoi pouvons-nous nous attendre?

LINDSAY: Oh mon Dieu, je suis super excité. Je ne peux pas attendre que l’émission soit diffusé pour donner au public un aperçu de mon monde. Il est temps de donner une perspective honnête parce que, pendant des années, chaque chose que j’ai faite a été manipulée et examinée par d’autres types de médias, comme les journaux et les magazines. Aucune offense! Hahaha.

FRAN: Aucun parti pris haha, je ne suis pas aveugle à l’enfer que mon industrie fait endurer à des gens comme vous. Il n’est pas surprenant que les célébrités craquent sous la pression d’être constamment aux yeux du public.

LINDSAY: Exactement, et je l’ai eu dès mon plus jeune âge,vous savez. Je veux dire, les choses ont fini par disparaître après ‘Parent Trap’, mon prochain film n’a pas été jusqu’à ‘Mean Girls’ six ans plus tard et après ça les choses sont devenues folles. J’avais seulement 18 ans à ce moment-là, j’étais encore une gamine. Après la sortie de ce film, j’ai dû dire adieu à tant d’aspects de ma vie. Je ne pouvais pas sortir et partager des moments d’adolescence typiques avec mes amis et oui, c’était dur. Avant que je le sache, on me proposait ces choses insaisissables comme l’alcool et les fêtes VIP et oui, la drogue. C’est alors que les choses ont commencé à échapper à tout contrôle. Avec le recul, bien sûr, j’aurais aimé ne jamais m’être rapproché de ce genre de choses. Mais je ne crois pas aux regrets et je vis selon la devise « Jamais une erreur, toujours une leçon ». J’en ai fini avec ce mode de vie maintenant et finalement je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui si je n’avais pas fait ce que j’ai fait.

FRAN: Absolument, il faut passer par les bas pour apprécier les hauts. Y a-t-il eu un moment où tu savais que les choses devaient changer?

LINDSAY: Oui. Quand j’ai été condamné la dernière fois en 2011, j’ai regardé derrière moi à la cour et j’ai vu ma mère pleurer, il y avait tellement de douleur dans ses yeux. J’aime cette femme plus que n’importe qui d’autre sur la planète, et pour lui avoir fait cela pour la troisième fois, j’ai eu mal au ventre. C’est alors que j’ai réalisé que ça suffisait.

FRAN: Et c’est la fameuse condamnation où vous avez purgé seulement 5 heures sur votre peine de 30 jours, n’est-ce pas?

LINDSAY: Oui, c’est tout. Après cela, j’ai fait du service communautaire.

FRAN: Ok, et vous êtes retourné en désintoxication après ça?

LINDSAY: Oui, mais cette fois, ce n’était pas une ordonnance du tribunal, je me suis enregistré parce que je méprisais la personne que j’étais devenue. Je n’avais pas besoin d’une réintégration obligatoire pour me donner un coup de pied aux fesses, je savais ce que je devais faire.

FRAN: C’est admirable. Quel conseil donneriez-vous aux stars de l’adolescence révolutionnaires qui arrivent dans le monde des célébrités.

LINDSAY: Je leur dirais de ne pas oublier qui tu es dans le flou des fêtes et des amis amusants et célèbres. Amusez-vous, oui, mais tenez-vous en à de bonnes valeurs et restez près de votre famille et des amis qui peuvent vous ramener les pieds sur terre.

FRAN: Excellent. Merci pour l’interview Lindsay.

LINDSAY: Mon plaisir. Merci de m’avoir reçue.

Discussion 23

ANGLAIS

SYNONYME ou DEFINITION

FRANÇAIS

a rollercoaster

(figurative) repeated rise and fall of something

(figuratif d’une montagne russe) des hauts et des bas

arguably

questionable

disctuable

a stint

a time period

une période

to serve time in jail

to spend time in prison

purger une peine

a fly on the wall

type of documentary

un documentaire

to air

to broadcast

transmettre, diffuser

insight into

knowledge, understanding

une connaissance

to scrutinise

to examine closely

scruter

to crack (under the pressure)

to break

craquer (sous la pression)

tough

difficult

dur

elusive

evasive

évasif

in hindsight

in retrospect

en rétrospective

ultimately

basically, finally

finalement

to be sentenced

to receive a judgment

être jugé

to despise

to be contemptuous of

mépriser

a blur

a smear, unclear distinctions due to motion

un flou

cloud nine

state of joy and bliss

au septième ciel

Conseils pour l'examen 23

FCE TIP 23

Open Cloze Activity

Reading and Use of English part 2 is called Open Cloze. Here the focus in on grammar and vocabulary. You are given 8 gaps to complete (plus one gap which is given as an example).

The purpose of this activity is to test the knowledge of students of language and understanding of the text.

Unlike part 1 (Multiple-Choice Cloze) you are not given any options or sets of words to choose from. You have to come up with the word by yourself.

Gaps can be filled with:

articles (definite and indefinite articles such as “the”, “a”, “an”),
auxiliaries including modal verbs (“be”, “am”, “has”, “must”, “could”, “will”…),
prepositions (“for”, “to”, “on”, “at”, “as or like”, “too or enough”…),
adverbs and conjunctions (as, than: especially in the context of comparisons)
pronouns (personal, demonstrative, possessive, and relative pronouns such as: him, her, theirs, this, that, whose, which…)
linkers or linking words (although, however…)
and words within set phrases (such as phrasal verbs)

Advice:

Gaps will also have to be filled with 1 word only
Spelling must be correct
Misuse of punctuation in this activity is ignored by the examiners
Read the whole text quickly before you start answering the questions. A lot of the words missing will be easier to find if you understand the general context. From the context you will be able to understand what word class is missing (pronoun, preposition, verb, determiner…) and its connotation (negative or positive)
Like in other cloze activities, read the words before and after the gap. This will help you find what is missing in the gap.
Be careful when the answer is a verb. This verbal form must agree with the subject (he does…)
Do not use abbreviations, i.e. “sthg” instead of “something”
Do not forget to transfer your answers to the Answer Sheet, firmly and clearly marked in pencil.

FCE ASTUCE 23

Textes à trous

La lecture et l’utilisation de la partie 2 en anglais s’appellent « Open Cloze ». Ici, l’accent est sur la grammaire et le vocabulaire. Vous avez 8 trous à compléter (plus un trou qui est donné à titre d’exemple).

Le but de cette activité est de tester la connaissance des élèves de la langue et la compréhension du texte.

Contrairement à la partie 1 (Cloze à choix multiple), aucune option ou ensemble de mots ne vous est proposé. Vous devez trouver la parole par vous-même.

Les trous peuvent être remplies avec:

articles (articles définis et indéfinis tels que « le », « a », « un »),
auxiliaires y compris les verbes modaux (« être », « suis », « a », « doit », « pourrait », « va » …),
prépositions (« pour », « à », « sur », « à », « comme ou comme », « trop ou assez » …),
adverbes et conjonctions (comme, surtout: dans le contexte des comparaisons)
les pronoms (pronoms personnels, démonstratifs, possessifs et relatifs tels que: lui, elle, les leurs, ceci, cela, dont, qui …)
des liens ou des mots de liaison (bien que, cependant …)
et des mots dans des phrases définies (comme les verbes à particule)

Conseils:

Les trous devront également être remplies avec 1 mot seulement
L’orthographe doit être correcte
L’abus de ponctuation dans cette activité est ignoré par les examinateurs
Lisez tout le texte rapidement avant de commencer à répondre aux questions. Un grand nombre de mots manquants seront plus faciles à trouver si vous comprenez le contexte général. Dans le contexte, vous serez capable de comprendre quelle est la classe de mots manquante (pronom, préposition, verbe, déterminant …) et sa connotation (négative ou positive)
Comme dans d’autres activités de cloîtage, lisez les mots avant et après l’écart. Cela vous aidera à trouver ce qui manque dans l’écart.
Soyez prudent lorsque la réponse est un verbe. Cette forme verbale doit être en accord avec le sujet (il le fait …)
N’utilisez pas d’abréviations, c’est-à-dire « sthg » au lieu de « something »
N’oubliez pas de transférer vos réponses à la feuille de réponses, clairement et clairement marquée au crayon.

Leçons de vocabulaire et de grammaire pertinentes

Exercices FCE 23

Exercice de Vocabulaire

Exercice de Use of English

Exercice de Grammaire

Conditions générales

Politique de confidentialité

Prix

Langues247 © 2018 All Rights Reserved