FCE First Certificate Course

Dialogue 36

1/Dialogue: four opinions on Corrida

TARA CASSERLEY: I am kind of indifferent towards bullfighting. The idea of an animal being slaughtered in front of audiences who eagerly anticipate its death doesn’t exactly appeal to me. However, you have to bear in mind that there are more bulls killed in slaughterhouses for their meat than those which are killed in bullfights. Sure, their deaths in bullfights may seem more barbaric, but the conditions of the slaughterhouses are hardly great. To be honest, I think it would be a little hypocritical to eat meat but then whinge about this sport. Unless someone is a vegetarian, I don’t think they have a leg to stand on.

ABBIE MARNOCH: I am totally against this inhumane so called ‘sport’. How do they have the nerve to call it a bull ‘fight’. There is no fight at all, it is a one-sided barbaric murder where an animal endures prolonged suffering and a needless death. It’s not as if the bull is killed straight away either, it has to fight in an increasingly debilitated state, meaning it doesn’t stand a chance against the matador who taunts the bull into complete exhaustion. That’s another thing, the less skilled a matador is, the more times he needs to stab the bull with his sword. Yet still, if the matador fails to kill the bull, an executioner has to use a dagger to stab the animal, sometimes missing and getting the animal in its spinal cord, which causes paralysis. Where is the justice, it disgusts me.

NICHOLAS COSTAIN: I have been going to bullfights for as long as I can remember. Animal rights campaigners say that it is animal cruelty, but people underestimate the value that bullfighting has to Spanish culture. It is one of our country’s prominent traditions. It is a symbol of Spain and it shows our strength, pride and ferocity which is necessary in the gloominess of Spanish society, for example the economic climate is depressing. Bullfighting is an art form, it is a joy to watch and it unites audiences who can come together to enjoy the spectacle and be proud of the beauty of this Spanish tradition. Another reason to be pro bullfighting is the fact that the bull’s death is not in vain, these bulls are specifically bred and raised to fight in this sport, they know nothing else and besides, in the end we eat the meat of the bull which is killed so I honestly don’t see a problem.

ELIZABETH SILVER: I am going to my first bullfight this afternoon. I am from England, so feel as if its a must-do thing while I’m here in Spain on my university residence abroad. I can see both sides of the argument about bullfighting. On the one hand I understand that it is cruel that the bull suffers so much. I also find it a bit weird that children go to watch the fights and the families act like it’s no big deal. Not only that, but the fact that the bullfighters get to keep the ears of the bull as trophies creeps me out. Maybe I’m just a bit squeamish. On the other hand, I can see where people are coming from when they say it’s part of Spanish culture. It has been around for such a long time so I think it’s worth preserving, one suggestion could be to only have the show where the matadors jump over the bull but they don’t kill it. That way, they will still be putting on a show but not at the cost of a life. Maybe I will have more of a one-sided opinion when I have been to a fight and seen it for myself.

1/Dialogue:quatre opinions sur Corrida

TARA CASSERLEY: Je suis un peu indifférente face à la corrida. L’idée d’un animal abattu devant un public qui attend avec impatience sa mort ne m’attire pas vraiment. Cependant, vous devez garder à l’esprit qu’il y a plus de taureaux tués dans les abattoirs pour leur viande que ceux qui sont tués dans les corridas. Bien sûr, leur mort dans les corridas peut sembler plus barbare, mais les conditions des abattoirs ne sont guère mieux. Pour être honnête, je pense qu’il serait un peu hypocrite de manger de la viande, mais de se plaindre de ce sport. À moins que quelqu’un ne soit végétarien, je ne pense pas qu’ils aient des arguments.

ABBIE MARNOCH: Je suis totalement contre ce « sport » inhumain. Comment ont-ils le culot d’appeler cela un «combat» de taureau. Il n’y a pas de combat du tout, c’est un meurtre barbare unilatéral où un animal endure une souffrance prolongée et une mort inutile. Ce n’est pas comme si le taureau était tué tout de suite, il doit se battre dans un état de plus en plus affaibli, ce qui signifie qu’il n’a aucune chance contre le matador qui nargue le taureau jusqu’à un épuisement total. C’est une autre chose, moins un matador est qualifié, plus il a besoin de poignarder le taureau avec son épée. Pourtant, si le matador ne parvient pas à tuer le taureau, un bourreau doit utiliser un poignard pour poignarder l’animal, parfois il ne réussi pas et touche la moelle épinière de l’animal ce qui provoque une paralysie. Où est la justice, ça me dégoûte.

NICHOLAS COSTAIN: Je suis allé aux corridas aussi loin que je me souvienne. Les militants pour les droits des animaux disent que c’est de la cruauté envers les animaux, mais les gens sous-estiment la valeur que la corrida a dans la culture espagnole. C’est l’une des principales traditions de notre pays. C’est un symbole de l’Espagne et cela montre notre force, notre fierté et notre férocité qui sont nécessaires dans la sombre période de la société espagnole, par exemple le climat économique est déprimant. La corrida est une forme d’art, c’est une joie de regarder et elle unit le public qui peut se réunir pour profiter du spectacle et être fier de la beauté de cette tradition espagnole. Une autre raison d’être pro corrida est le fait que la mort du taureau n’est pas vaine, ces taureaux sont spécifiquement élevés et élevés pour se battre dans ce sport, ils ne savent rien d’autre et d’ailleurs, à la fin nous mangeons la viande du taureau qui est tué donc honnêtement, je ne vois pas de problème.

ELIZABETH SILVER: Je vais à ma première corrida cet après-midi. Je viens d’Angleterre, alors je me sens comme si c’est une chose à faire pendant que je suis ici en Espagne sur ma résidence universitaire à l’étranger. Je peux voir les deux côtés de l’argument de la corrida. D’une part je comprends que c’est cruel que le taureau souffre autant. Je trouve aussi un peu bizarre que les enfants aillent voir les combats et les familles agissent comme si ce n’était pas grave. Non seulement ça, mais le fait que les matadors puissent garder les oreilles du taureau comme des trophées m’échappe. Peut-être que je suis juste un peu sensible. D’un autre côté, je peux voir d’où viennent les gens quand ils disent que cela fait partie de la culture espagnole. Ca existe depuis si longtemps que je pense que cela vaut la peine d’être préservé, une suggestion pourrait être d’avoir seulement le spectacle où les matadors sautent par-dessus le taureau, mais ils ne le tuent pas. De cette façon, ils vont encore faire un spectacle mais pas au prix d’une vie. Peut-être que je vais avoir plus une opinion unilatérale quand je serais allé à un combat et que j’aurais vu par moi-même.

Discussion 36

 ANGLAIS

SYNONYME  ou DÉFINITION

FRANCAIS

Bullfighting

Spectacle in which bulls are fought

La corrida, tauromachie

Eagerly

With anticipationAvec impatience

A slaughterhouse

An abattoirUn abattoir

To whinge about

To complain, to whineSe plaindre

To not have a leg to stand on

To have no good arguments to support your position

Ne pas avoir de preuves, 

Needless

Unnecessary

Inutile

A  dagger

A weapon

Un poignard

Gloominess

Distress, pessimism

Fait d’être sombre

To creep somebody out

To unnerve

 

to chip in

to help

ayudar, echar una mano

to stick to something

to follow, to not move from a subject, to adhere to

seguir algo establecido

to find out

to discover a fact

descubrir un hecho, enterarse de algo

to be stressed out

to be tense, to be emotionally strained

estar estresado, bajo presión

to cut in

to interrupt

interrumpir

by all means

certainly, of course

por supuesto

to drop in / by / over

to come without an appointment

visitar sin cita, pasarse sin avisar

to shop around

to compare prices

comparar los precios

to look into something

to investigate

investigar

to sign up (for something)

to commit oneself to a period of education or to a course, to register for something

apuntarse

to get back into something

to become interested in something again

interesarse por algo de nuevo

to give up (on something)

to stop trying

abandonar, dejar de esforzarse

to ask around

to ask many people the same question

preguntar algo a varias  personas

as a matter of fact

actually, in reality

en realidad, de hecho

to narrowly pass an exam

to scrape through an exam

aprobar justito

Conseils pour l'examen 36

EXAM TIP FOR FCE LESSON 36

Types of text. 

Recognising different types of text will help you immensely when preparing for the FCE. These are standard ways for writing a text. A text is generally written and used for a given purpose. 

Different types of text include :
Instructional or Informative : to provide instructions or information
Descriptive : to describe something
Narrative : to tell a story
Persuasive or Argumentive : to convince or persuade
Expository : to explain something

Behind each purpose, a certain structure and language is used, in other words different writing methods are utilised to get a specific message across to the reader or listener.

ASTUCES EXAMEN POUR FCE LEÇON 36 :

Types de textes.

Reconnaître différents types de texte vous aidera énormément lors de la préparation au FCE. Ce sont des moyens standard pour écrire un texte. Un texte est généralement écrit et utilisé dans un but donné.

Les différents types de texte comprennent : 
Educatif ou Informatif : pour donner des instructions ou des informations. 
Descriptif : pour décrire quelque chose
Narratif : pour raconter une histoire
Persuasif ou Argumentatif : pour convaincre ou persuader
Explicatif : pour expliquer quelque chose.

Derrière chaque but, une certaine structure et un certain langage sont utilisés, en d’autres termes, différentes méthodes d’écritures sont utilisées pour transmettre un message spécifique au lecteur ou à l’auditeur. 

Leçons de grammaire et vocabulaire pertinentes

Exercices FCE 36

Exercice de Vocabulaire

Exercice de Use of English

Exercice de Grammaire