Leçon 50

Dialogue

1/ Phrases toutes faites

Crime lillois

Camille est dans le bus. Elle se rend à la Braderie de Lille, un évènement qui attire plus de deux millions de visiteurs chaque année. Elle espère se débarrasser d’une vieille horloge et puis chiner un peu.

Elle est en train de lire un journal hebdomadaire lillois sur son iPad. Elle tombe sur un article qui semble intéressant. Cet article sur un évènement d’actualité locale avec son titre à la fois accrocheur et morbide intrigue Camille. Le meurtre a eu lieu il y a seulement quelques jours…

Lilloise assassinée!
Audrey Martin est morte le 3 septembre 2013. On l’a assassinée.
Les indices que la police a trouvés sont très minces.
Les témoins qui ont vu Audrey Martin pour la dernière fois, sont un homme et une femme.
La famille d’Audrey est partie en week-end à Paris. Ses parents ne se trouvaient pas au domicile familial de Lille lorsque le drame est survenu.
Les objets que l’on a trouvés dans le sac de la victime sont au laboratoire d’analyse. Les chimistes les ont analysés avec des gants.
Ce soir-là, Audrey Martin n’est pas restée chez elle. Aux environs de 23h, elle a quitté son appartement et est allée au Casino. Puis, elle s’est promenée au bord de la route et a retiré ses chaussures.
― Nous avons regardé partout mais nous ne les avons pas trouvées, affirment les agents de police.
Que sont devenues ses chaussures ? Le meurtrier les a-t-il jetées ?
― Etes-vous restés toute la nuit dans le quartier ? demande l’inspecteur aux témoins.
― Non, nous sommes arrivés à 23h et nous sommes repartis à minuit, répondent les témoins.
L’inspecteur a tenté en vain d’éclaircir les circonstances du meurtre. A la demande de la famille, il n’a pas voulu nous en dire plus et nous a demandé de nous tenir à l’écart de l’enquête.

Camille lève les yeux un instant. Elle est arrivée. C’est son arrêt. Elle descend. Après cet horrible article sur un meurtre, elle est contente de rejoindre l’ambiance conviviale et festive de la braderie.

Vocabulario

2/ Liste de Vocabulaire

NOMS
le crime
la braderie
un évènement
le visiteur
un million
une horloge
le journal
un article
l’actualité (fém.)
le titre
le meurtre
un indice
un témoin
le drame
le domicile familial
le laboratoire d’analyse
un objet
le sac
la victime
le chimiste
les gants
le casino
les chaussettes (fém.)
un agent de police
un inspecteur (de police)
une enquête
un arrêt (de bus)
VERBES
attirer (des visiteurs)
espérer
se débarrasser de
chiner
elle est en train de lire
tomber sur
intriguer
avoir lieu
assassiner
mourir – mort
se trouver
survenir
analyser
quitter (son appartement)
retirer (un habit)
tenter
éclaircir (les circonstances)
se tenir à l’écart de
lever les yeux
rejoindre
AUTRES
lillois, lilloise (de Lille)
chaque année
vieux, vieille
hebdomadaire
local, locale
à la fois… et…
accrocheur, accrocheuse
morbide
seulement
il y a quelques jours
mince (figuré)
ce soir-là
partout
aux environs de 23h
en vain
à la demande de
horrible
convivial
festif, festive

Grammaire

3/ Grammaire:

Orthographe d’usage: abréviations et signes orthographiques

Aujourd’hui nous allons voir les accents ainsi qu’autres signes orthographiques:
L’accent aigu
L’accent grave
L’accent circonflexe
Les accents modifient la prononciation
Autres signes orthographiques

En français nous avons 3 accents: l’accent aigu, l’accent grave et l’accent circonflexe. Ils sont considérés comme aussi importants que les lettres.

L’accent aigu se met sur la lettre E (le E fermé) [e].
Quelques exemples : général, été, propreté…

2. L’accent grave se met sur la lettre E (le E ouvert) [e] ainsi que sur A et U.
Quelques exemples: frère, après, à, là-bas, où…

3. L’accent circonflexe se met sur la lettre E (le E ouvert) [e] et sur A, i, O, U.
Quelques exemples: chêne, bâton, môme, flûte, dîner…

4. Les accents peuvent aussi modifier la prononciation de: e, a, o, u, i.

5. Autres signes orthographiques
● E accentué devient é [e], è[e], ê [e]. Exemple : lévrier, lèpre, chêne.

● Lorsqu’on ajoute un accent circonflexe à: A, o, i, u, ces voyelles deviennent plus longues. L’allongement se fait ressentir davantage dans â et ô que dans î et û.
Quelques exemples : bateau / bâton, polaire / pôle, chute / flûte, cime / abîme

● Les accents peuvent aussi servir à remplacer une lettre disparue (généralement un S qui n’apparaît plus mais il peut aussi s’agir quelquefois d’un E, un A ou un U disparu).
Quelques exemples: forêt (forest) / sûreté (seureté) / âge (eage ou aage) / piqûre (piquure).

● Les accents nous aident également à distinguer certains homonymes.
Quelques exemples : a (verbe) / à (préposition), mur (nom) / mûr (adjectif), du (article partitif) / dû (participe passé du verbe “devoir”)

● Les accents distinguent aussi certaines formes verbales.
Quelques exemples: il chanta (passé simple) / qu’il chantât (imparfait du subjonctif)…

Autres signes orthographiques
Il existe également d’autres signes orthographiques que les accents que l’on vient de voir:

● le tréma, tout comme le h (dans le mot “trahi” par exemple), indique en effet qu’il faut prononcer séparément des lettres qui, sans lui, formerait des digrammes : aie / aïe, haie / haïe, noël / moelle, héroïne / moine… Le tréma signale aussi parfois que la lettre précédente se prononce et n’a pas de valeur auxiliaire. Comparez : aiguë / algue.

● la cédille, elle, se place sous le C et lui donne une prononciation [s] devant les voyelles A, O et U : il a reçu, les fiancés…

● l’apostrophe, lui, se place derrière une consonne pour marquer l’élision de la voyelle E ou A: l’homme, quelqu’un, il t’a dit…

● le trait d’union s’emploie dans plusieurs cas de figure:
dans les cas d’inversion du sujet, si celui-ci est un pronom: que dis-tu?, qu’avez-vous commandé?…
dans les mots composés, par exemple: au-dessus, c’est-à-dire…
dans les phrases impératives, entre le verbe et son pronom COD et/ou son pronom COI: Dis-lui, Raconte–le–lui…
dans les nombres (en-dessous de cent): vingt–trois…
devant “même”, “ci”, et “là” lorsqu’ils sont associés à un pronom: lui-même, celui-ci, celle-là…

Questions et réponses

4/ Questions/Réponses

Leçon 50 de français
Questions et Réponses

Où est Camille?
Camille est dans le bus.

Où se rend-t-elle?
Elle se rend à la Braderie de Lille.

Que va-t-elle y faire?
Elle espère se débarrasser d’une vieille horloge et puis chiner un peu.

Qu’est-ce qui intrigue Camille sur sa tablette?
Un article sur un évènement d’actualité locale

Comment est morte Audrey Martin?
Elle est morte assassinée.

Où se trouvaient ses parents au moment du meurtre?
Ils étaient en week-end à Paris.

Quand a-t-elle quitté son appartement ce jour là?
Aux environs de 23h.

Où est-elle allée?
Elle est allée au casino.

Où sont ses chaussures?
Elles sont introuvables.

Pour quelle(s) raison(s) l’inspecteur ne veut pas en dire plus?
Car c’est la demande de la famille.

Ejercicios lección 50 de Francés

Ejercicio de Vocabulario

Ejercicio de Gramática

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*